Villeneuve lez Avignon
 

Sous les papes d'Avignon

Le Fort Saint-André
C'est la seconde forteresse royale prévue par le traité de paréage de 1292. Bâtie au sommet du Mont Andaon, ses murailles encerclent l'Abbaye et le Bourg Saint-André. Le fort est achevé en 1361. Il est caractérisé par une porte monumentale encadrée de deux tours jumelles formant châtelet.

 

Le Chapitre de Notre-Dame
En 1333, le cardinal de Via fonde un chapitre de douze chanoines pour desservir la chapelle de son palais de Villeneuve. Il agrandit la chapelle qui devient l’église-collégiale Notre-Dame et qui accueille sa sépulture en 1336. Le chapitre hérite tous les biens du cardinal et transforme l'ancienne livrée en maison religieuse. En 1350, les chanoines font édifier le cloître attenant à l’église ainsi que le beffroi. En 1792, le chapitre est supprimé. La collégiale devient l’église paroissiale de Villeneuve en remplacement de l’église Saint-Pons.

Ouverture tous les jours sauf le lundi
Du 1er février au 30 avril et du 2 novembre au 31 décembre : de 14h à 17h (mercredi de 10h à 12h et de 14h à 17h)
Du 2 mai au 31 octobre : de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Fermé en janvier et les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 24, 25 et 31 décembre.

Les livrées cardinalices
L’installation en 1316 de la papauté à Avignon a d’énormes conséquences sur Villeneuve. Disposant de grands espaces, de collines, d'un air réputé plus sain, Villeneuve est à la fois proche et éloigné de la cohue d'Avignon et va accueillir les "résidences secondaires" de nombreux cardinaux. Villeneuve compte quinze de ces palais ou livrées cardinalices, entourés de jardins et conçus pour les réceptions. Les cardinaux rivalisent de luxe. Le summum du faste est atteint dans le palais, aujourd’hui disparu, que le pape Clément VI édifie à proximité de la Tour Philippe le Bel.

La livrée de Via
Dans les années 1320, Arnaud de Via, neveu du pape Jean XXII, est le premier cardinal à faire construire une villégiature à Villeneuve, en lisière du Bourguet, mais donnant sur un vaste domaine.
 

La Chartreuse pontificale du Val de Bénédiction

Le cardinal Etienne Aubert devient en 1352 pape sous le nom d'Innocent VI. En 1356, il offre son palais de Villeneuve à l'ordre des chartreux et fonde une chartreuse qui accueille douze pères. L'église, le cloître et les douze cellules sont construits dans un petit vallon séparant le Mont Andaon de l'éminence sur laquelle est bâti le palais du pape. En 1372, le cardinal Pierre de Montirac, neveu d’Innocent VI, fonde douze cellules supplémentaires, construites à l'emplacement du palais détruit par un incendie.

La livrée de Giffone
Ce palais est caractérisé par une haute tour couverte d’ardoises, d’un type unique dans la région.

La livrée de la Thurroye
Le cardinal de Déaux construit ce palais vers 1340. En 1356, le cardinal de Bologne lui adjoint une immense salle de réception, ou tinel, spécialement construite de plain pied pour pouvoir accueillir le pape Innocent VI handicapé.

La Belle Croix
Sur les hauteurs de Montaut, cette importante croix couverte bordait l’ancienne route de pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Elle a été vendue et expatriée au Etats-Unis au début du XXe siècle.

 
retour en haut de la page